Scroll to top

Get In Touch
contact@jeremydubois.fr

Work Inquiries
contact@jeremydubois.fr

Instagram, le vainqueur chez les millennials

Instagram est le réseau social le plus plébiscité par les jeunes français et ce devant Snapchat et Facebook. Vous ne le pensiez pas ? Il va falloir vous mettre à la page dès maintenant. En effet, même si Facebook est encore utilisé par certain millennials, il est le réseau social que les petits frenchies ont le plus supprimé en 2019 au profit d’Instagram. Explications 👇

Diplomeo a publié une enquête relative aux pratiques des jeunes sur les réseaux sociaux. Premier enseignement, Instagram est le réseau le plus utilisé avec 81% d’utilisation chez les jeunes âgés de 16 à 25 ans, soit +8 points par rapport à l’année dernière. Malgré une franche bataille avec le réseau au petit fantôme (oui, je parle de Snapchat) en 2019, Instagram s’est enfin hissé devant Snapchat (74%, +1 point), tandis que (ce n’est pas une surprise et c’est le second enseignement) la popularité de Facebook a drastiquement diminuée auprès des millennials (61%, -6 points). Aïe.

Aussi, Instagram dépasse de seulement 4 points Snapchat sur le segment des 16-18 ans, alors que Facebook se place loin derrière (36%). Cependant, Facebook retrouve des couleurs car son utilisation est plus importante auprès des 19-21 ans (66%) et des 22-25 ans. Là, il reprend sa place de leader avec 77% d’utilisation, devant Instagram (70%) et Snapchat (56%). Bim !

Faisons maintenant un petit focus sur les autres réseaux sociaux. Les socionautes sont 33% à utiliser Twitter, 23% Linkedin et 17% Pinterest. Mais… Mais où est TikTok ? Nonobstant des records de téléchargements en 2019, TikTok n’est utilisé que par 10% des 16-25 ans avec un pic à 15% pour la tranche des 16-18 ans.

Facebook, boudé par les jeunes.

And the looser is… Facebook ! Malheureusement, l’étude démontre que le réseau social Facebook décroche le prix du réseau social le plus supprimé (12%), toutes tranches d’âges confondues, devant Snapchat (9%), Twitter (8%) et Instagram (6%). Mais pourquoi suppriment-ils Facebook ?

Pour les 16-25 ans, les raisons de la suppression d’un réseau social sont multiples :

  • 57% l’ont fait parce que le contenu ne les intéressait pas
  • 55% parce qu’ils n’en avaient plus besoin
  • 36% parce qu’ils n’y partageaient plus rien
  • 17% pour protéger leurs données personnelles
  • 14% parce qu’ils étaient trop accros

Les millennials restent de gros consommateurs de réseaux sociaux.

Pourquoi ? C’est une question importante et qu’il faut avoir en tête. Ainsi, l’étude souligne que les jeunes utilisent les réseaux sociaux pour – notamment – suivre les actualités (78%), parler avec leurs amis (72%), se détendre (61%) ou avoir des nouvelles de leurs contacts (52%). Ce sont les principales raisons pour lesquels les jeunes utilisent les réseaux sociaux en 2019. À noter que 17% d’entres eux les utilisent pour stalker les gens (ils font flipper).

Cette consommation des réseaux sociaux est importante voire addictive chez ce public, d’ailleurs 44% d’entre eux ne peuvent pas s’en priver contre 20% qui déclarent qu’ils pourraient s’en priver indéfiniment.

Pour finir, parlons timing. Les jeunes passent moins de 2h par jour sur les réseaux sociaux. Ha ouais ?

Oui ! 56% des jeunes passent moins de 2 heures chaque jour sur les réseaux sociaux. Pour 29% d’entre eux leur temps d’utilisation oscille entre 3 heures et 5 heures et 12% des 16-25 ans se connectent à leurs comptes pendant 5 heures ou plus.

On fait le point ?

Si vous avez envie d’adresser cette cible sur-sollicitée, il va falloir adopter une stratégie pertinente pour aller capter du temps d’attention de ces jeunes socionautes. Vous l’aurez compris aisément, il faut aller là où ils se trouvent, sur Instagram (81%) et Snapchat (74%). On a vu qu’une activation sur TikTok ne couvrait que 10% de la cible. Bof. On passe notre chemin car on recherche de la performance et un gain de notoriété. Faisons donc les choses bien et allons à l’essentiel.

Mais après avoir trouvé les bons canaux pour trouver nos chers millennials, il faut maintenant se pencher sur le contenu et le format. Un grand périple créatif ultra-méga stimulant 🤩

We use cookies to give you the best experience.